Les films de Betty Boop re-musicalisés dans un ciné-concert éléctro

Un ciné-concert inédit et moderne où la projection de courts-métrages et les instruments de musique électro se rejoignent pour vous faire redécouvrir le personnage culte de betty boop.
Un spectacle à caractère unique LES 16 ET 17 OCTOBRE A 21H A LA COUPOLE (NOUVELLE SALLE A CLERMONT-FERRAND).

Ne vous attendez pas à un piano à queue installé, sous un écran, avec un pianiste fermant les yeux pour se concentrer sur la justesse de sa première note… Non ! Les vendredi 16 et samedi 17 octobre à 21h, dans la nouvelle salle Clermontoise « LA COUPOLE », les spectateur·rices sont invité·es à redécouvrir cette héroïne sous un nouvel angle dans le spectacle « POO POO PEE DOO », imaginé et produit par Thibaut Cohade.

L’omniprésence de la musique jazz des films originaux était particulièrement novatrice pour l’époque. Aujourd’hui la musique électronique étant devenue une véritable culture populaire, on peut imaginer que Betty Boop s’en serait certainement emparée pour accompagner ses nouvelles aventures et nous communiquer, à tou·tes, sa vision moderne de la société. C’est ce qu’à imaginer Thibault Cohade, compositeur de musique de film, et professeur au conservatoire national de Lyon. Un ciné-concert électro où le musicien joue en direct aumilieu des spectateurs. Le résultat est bluffant !

Cette démarche de création s’inscrit également dans une volonté d’amener le public à la rencontre des outils et instruments propres à la musique électronique. Grâce à leur présence et à leur visibilité sur scène ainsi qu’à quelques interventions orales, le public est invité à mieux cerner les possibilités musicales offertes par ces instruments.

Le personnage de Betty Boop :

Le personnage de Betty Boop est certainement l’un des plus populaires de l’histoire du cinéma. Derrière la jeune fille aux allures provocatrices et sensuelles se cache une personnalité particulièrement profonde et affirmée. Betty est libre, indépendante, aventurière, bienveillante et ne manque pas de caractère pour se défendre des mauvaises intentions et de la brutalité des hommes qu’elle rencontre. De film en film, Betty endosse même de nombreux rôles jusqu’à devenir la première femme Présidente des États-Unis en 1932 !

De 1930 à 1939, à travers ses différentes réalisations, la société de production Fleischer fait évoluer le personnage de Betty Boop en parallèle de l’histoire du pays et de la condition des femmes dans la société américaine. Le code de bonne morale, dit « code Hays » de 1934 est un témoin significatif de cette époque qui contraint le personnage de Betty Boop à de nombreux changements : sa robe fuseau moulante est remplacée par une robe plus longue et ses activités sont réduites à celles de la vie domestique… Malgré tout Betty ne cesse de faire preuve de créativité pour rester elle-même et rappelle, aujourd’hui encore, l’importance des luttes menées pour l’égalité et la liberté.

Pour réserver :

Vente de billets en ligne